Archivos mensuales: marzo 2016

El deber de organización en Compliance de las personas jurídicas, y la responsabilidad del administrador concursal

Compliance

El deber de organización en compliance de la persona jurídica

Este deber de las personas jurídicas se regula en el artículo 31bis CP

  • Destinatario inmediato de dicho deber : Las personas jurídicas
  • Destinatario mediato de dicho deber :Los administradores sociales y concursales en cuanto personas físicas que actúan la capacidad de obrar de la persona jurídica y configuran su estructura organizativa ( la organizan )

El deber de organizar la persona jurídica administrada en compliance ( art.31bis CP )

  • Forma parte tras la entrada en vigor del artículo 31bis del CP del contenido del deber de diligencia de los administradores concursales genéricamente formulado en el artículo 35 de la Ley Concursal

-En consecuencia, supone un nuevo deber legal de obligado cumplimiento para los administradores concursales

-El incumplimiento culpable de dicho deber llevar podrá llevar aparejadas responsabilidades civiles ilimitadas de carácter indemnizatorio para los administradores concursales por infracción de ley ( art. 36 LC ) Sigue leyendo El deber de organización en Compliance de las personas jurídicas, y la responsabilidad del administrador concursal

Los Autónomos en España/Les professions libérales en France

Freelancer-1

1. Le régime avantageux des «autónomos» en Espagne.

La formule de cotisation à la sécurité sociale pour les personnes s’enregistrant pour la première fois comme autónomo (ou après 5 ans sans être inscrit) est plutôt avantageuse. Son intérêt est une réduction de 80% de la cotisation à la sécurité sociale pour les six premiers mois d’activité professionnelle, qui passe ainsi à 50 euros mensuels minimums. Après avoir profité du forfait à 50 euros mensuels durant les six premiers mois, ils bénéficient ensuite d’une réduction de 50% de la cotisation mensuelle du septième au douzième mois d’activité, puis d’une réduction de 30% jusqu’au dix-huitième mois. La base de cotisation sur laquelle sont appliquées ces réductions est fixée chaque année par le gouvernement qui définit une base minimum et une base maximum (équivalentes à un revenu mensuel de 900 € environ en fonction des activités jusqu’à 3 642 € en 2015). La grande majorité des autónomos choisissent la base de cotisation minimale avec une couverture des incapacités de travail temporaires et une couverture pour risque de maternité et d’allaitement. Pour l’année 2016, la cotisation minimum à la sécurité sociale pour ces travailleurs est de 267,03 euros mensuels, soit 1% de plus par rapport à l’année dernière. Sigue leyendo Los Autónomos en España/Les professions libérales en France